Comment construire son “branding” ?

Il est parfois difficile de comprendre exactement pourquoi un consommateur serait prêt à payer plus cher pour une marque plutôt qu’une autre.

C’est ici que la notion de “branding” prend tout son sens.

Pour être clair, vous allez devoir créer votre branding si vous voulez réussir.

Alors, qu’est-ce que le branding ?

Le terme de branding désigne généralement une logique d’action marketing ou publicitaire qui cherche surtout à positionner favorablement une marque dans l’esprit du consommateur (Source : Définition-Marketing).

Vulgairement, la marque va chercher à démontrer qu’elle pèse. Que c’est du lourd.

Et surtout, elle va réussir à justifier que si ses prix sont plus élevés que ceux de ses concurrents, c’est grâce à son nom.

Par exemple, des personnes sont prêtes à dépenser 2 000€ dans un sac Louis Vuitton, sans même savoir pourquoi ce sac vaut si cher.

C’est l’effet du” branding”.

L’exemple ci-dessus peut paraître extrême car j’évoque une marque mondialement connue.

Mais le groupe LVMH a également eu un début…

D’ailleurs, nombreuses sont les marques que nous côtoyons tout les jours qui ont connu un succès fulgurant rapidement.

Et surtout, pour qui nous sommes prêts à dépenser beaucoup d’argents afin d’utiliser leur produits ou services.

Alors justement, comment créer son branding, autrement dit, son identité de marque, même si l’on est encore inconnu sur notre marché ?

C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article !

1. Choisir son positionnement

Avant toute chose, il faut savoir à qui vous souhaitez parler.

Pour créer son branding, vous allez devoir fédérer une communauté de fidèles.

J’y reviendrai plus précisément dans le prochain point, mais cela va constituer le fer de lance de notre stratégie d’expansion.

Définir un positionnement, c’est choisir un domaine où vous désirez asseoir votre autorité et vous définir comme LA référence.

Chose qu’il est impossible de faire si vous souhaitez parler à tout le monde.

Reprenons l’exemple de l’introduction avec Louis Vuitton.

Pensez-vous que Bernard Arnault serait devenu l’homme d’affaires qu’il est aujourd’hui en rendant accessibles ses produits à Monsieur et Madame Tout Le Monde ?

Bien sûr que non !

C’est pour cette raison précise qu’il est nécessaire de définir un positionnement, et donc, que le groupe LVMH ne vend que des produits de luxes.

La communication s’en retrouve plus simplifiée puisque l’on s’adresse uniquement aux personnes qui devraient avoir l’envie (et les moyens) de se payer le fameux sac Louis Vuitton de leur rêve.

Plusieurs questions à se poser :

  • Qui sont les leaders de ma thématique ?
  • Depuis combien de temps sont-ils installés ?
  • De quelle manière communiquent t-ils avec leurs fans ?

Bon, inutile de dire que vous ne devez absolument pas copier ce qu’ils font.

Au pire, vous en inspirez mais cela ne doit pas se sentir.

Le positionnement va également vous permettre de construire un univers approfondi.

J’entends par là que vous allez pouvoir laisser parler votre créativité en terme de communication, sans pour autant avoir peur de dériver dans le hors-sujet.

Ce qui peut vite arriver lorsque l’on n’est pas spécialisé.

Donc avant tout, choisissez votre positionnement !

2. Créer votre “Storytelling”

S’il vous plaît, toute votre attention pour ce point.

Outre le fait d’avoir de bons produits, c’est sûrement grâce à celui-ci qu’une bonne ou moyenne entreprise peut connaître un incroyable succès.

Le Storytelling est la compétence qui vous permettra de raconter au mieux votre histoire dans l’objectif de sensibiliser vos prospects ou clients à votre entreprise.

Mais pas seulement.

Vous devrez énormément l’utiliser dans toutes vos annonces publicitaires, celle qui vont convaincre vos prospects de devenir des acheteurs.

Si vous avez un site e-commerce, c’est clairement ce qui va faire la différence entre un site web qui vend bien et un autre qui cartonne !

De même, si vous exercer une activité comme du conseil ou que vous êtes blogueur, il vous faudra sort donner de la vie dans vos contenus.

Si vous vous contentez de relayer de l’information purement technique sur vos produits ou services, il va être compliqué pour vous de se faire une place au soleil.

Je vais vous dire quelque chose.

Votre audience attend de vous une certaine proximité.

C’est-à-dire un point d’accroche qui lui fera ressentir des émotions.

Celles-ci peuvent être positives, mais également négatives.

Lorsque je dis négatives, j’entends par là que vous devez créer du contenu qui apportera des solutions à leurs problématiques, mais aussi évoquer les douleurs qu’ils ressentiront s’ils n’agissent pas en connaissance de cause.

Et elle est là, la différence entre un contenu fade et un contenu vibrant !

Voici quelques conseils pour créer un Storytelling qui vend :

a. Savoir raconter son histoire

Chaque entreprise à son histoire.

Le plus dur à faire, c’est de la raconter de façon pertinente et convaincante.

On a tendance à penser que les prospects seront conquis par des arguments logiques et tangibles.

C’est faux.

Comme je l’ai dit plus haut, pour gagner leur confiance, vous devez véhiculer des émotions.

Et votre histoire est un puissant vecteur d’émotions.

Bizarrement, il y a un exemple qui m’est venu directement à l’esprit.

Apple.

Quand on y réfléchi, c’est quand même dingue !

Pourquoi chaque année, Apple réussit à vendre des téléphones aussi chers alors que la grande majorité des consommateurs d’iPhone n’utilisent même pas 10% de leurs fonctionnalités ?

La réponse ?

Storytelling.

Analysez l’image ci-dessous :

Présentation de l’iPhone XR sur le site d’Apple. Un exemple de Branding réussie avec brio.

Plusieurs points intéressants.

Premièrement, Apple dans sa présentation de son iPhone XR, nous plonge dans son univers classe et luxueux, un brin hypnotique.

Leur objectif ?

Nous faire oublier que le prix, que nous savons déjà très élevé, est justement très élevé.

Grâce à cette simple mise en scène, vous allez vous-même vous convaincre que dépenser près de 1 000€ pour un téléphone dont vous n’allez même pas en exploiter tout le potentiel est un acte rationnel.

Un peu comme si chaque année, il y avait un budget iPhone.

Comme les impôts 😅.

Ensuite, si l’on regarde la description de cet iPhone, elle est très minimaliste.

Mais redoutablement efficace.

Les phrases sont courtes et sans économies de superlatifs.

Le plus subliminal d’entre eux : « Brillant, à tout point de vue. »

Cette phrase vient faire écho à la qualité 4K et au design dont Apple nous parle dans les lignes précédentes de la description.

Et chaque année, l’iPhone est toujours plus puissant, plus fort, plus brillant.

Du moins, c’est ce qu’Apple veut communiquer à ses fans.

90% d’entre eux se contenteront de le croire et n’ont pas les connaissances techniques pour le vérifier.

Ce qui nous amène au point suivant..

b. La confiance

Dans le point précédent, nous avons étudié comment Apple réussi à faire son Storytelling pour accroître son branding et convaincre sa cible d’acheter ses produits.

Nous avons aussi remarqué que même si certains de ses utilisateurs ne s’y connaissaient pas en technique, ils sont également prêts à dépenser une fortune pour acheter leurs smartphones.

Pourquoi ?

Parce qu’ils ont réussi à créer un climat de confiance.

La confiance est une étape importante dans le processus de fidélisation avec vos clients.

C’est ce qui va venir valider le fait que vous avez un bon produit.

Apple sait que même si la plupart de ses clients n’utilisent pas toutes les fonctionnalités de leur iPhone, l’essentiel est de qualité.

De même, lorsque vous allez vendre vos produits, assurez-vous que la promesse commerciale évoquée en amont sera respectée.

Et même plus encore.

Pour donner un exemple un peu plus dans le schéma du réel, lorsque vous vendez un produit ou un service, prenez toujours en compte la phrase suivante :

“Promettez moins, donnez plus.”

Comment cela peut-il se traduire ?

Vous avez un site e-commerce où vous vendez des produits de beautés.

Une fois que le prospect a acheté un de vos articles, donnez-lui des conseils d’utilisations en rapport avec ce produit grâce à votre séquence d’e-mails marketing.

Le client en sera très reconnaissant et saura que vous ne l’avez pas lâché dans la nature.

Ce climat de confiance est encore plus important dans le cadre de prestations de service.

Au fur et à mesure du temps, vous réussirez à conserver vos clients de cette manière et votre branding en prendra un coup (bien sûr, positif).

c. La recommandation

Là encore, nous parlons d’un levier puissant.

Elle est efficace que ce soit pour les business en ligne ou physique.

La recommandation, c’est de la publicité gratuite et qualitative.

Vous ne dépensez pas UN centime, et pourtant, on parle de vous en bien.

Ce qui vous fait gagner du temps, de l’argent et des efforts.

Le client que vous avez aidé ci-dessus sera ravi de parler de vous à son ami qui pratique la même activité que lui.

Et ainsi de suite…

Vous avez aimé l’article ?

Partagez-le aux personnes qui sont susceptibles de s’y intéresser.

Laisser un commentaire