Facebook Ads : Les meilleures stratégies en 2019

Vous savez quoi ?

En faites, j’adore la publicité Facebook, vraiment.

C’est une plateforme que j’aime beaucoup utiliser dans toutes mes activités.

Ça ne me dérange pas non plus de dépenser beaucoup d’argent dessus…

Tant que ça me rapporte !

Et pour tout vous dire, j’ai perdu des milliers d’euros sur Facebook…

Alors, après ça, pensez-vous que je suis légitime de vous expliquer :

  • Comment créer des campagnes de Facebook rentables ?
  • Comment augmenter la notoriété de votre marque ?
  • Comment créer une publicité virale ?
  • Comment optimiser votre retour sur investissement (ROI) ?
  • Comment bien cibler votre audience ?

Tout d’abord, je ne suis pas “un génie” de Facebook.

Si j’ai rédigé cet article, c’est justement parce que j’expérimente Facebook depuis des années et que j’ai obtenu des résultats catastrophiques mais aussi honorables sur plusieurs thématiques différentes.

Que ce soit pour mes propres projets ou dans le cadre de la prestation de services.

Restez bien attentifs.

Vous allez voir ici les meilleures stratégies à utiliser pour réussir vos campagnes en 2019.

Démarrons avec une petite introduction contextuelle.

Quoi, vous pensiez que c’était l’intro ? 🤓

Concrètement, c’est quoi Facebook ?

Facebook est un réseau social crée en 2004 par Mark Zuckerberg

C’était un lycéen comme les autres qui voulaient…

Je plaisante.

Ce n’est pas une biographie de Facebook que l’on va voir ici. Si ça vous intéresse… Wikipédia !

Nous, on va surtout s’intéresser à ce que Facebook va nous permettre de faire, notamment sur notre marketing.

Ma définition de Facebook est la suivante :

  • Un lieu qui regroupe plus de 2 milliards de personnes à travers le monde, dont plus de 30 millions en France.
  • Un lieu d’interaction.
  • Une market place.

Votre instinct de marketeur a compris cette définition.

Maintenant, si je vous dis qu’en moyenne, la personne à qui vous souhaitez vendre vos produits passe 30 minutes sur Facebook par jour.

J’insiste sur le “PAR JOUR !”

Que me diriez-vous ?

Sûrement que c’est une opportunité incroyable !

Et ce, pour plusieurs raisons que je vais évoquer ci-dessous.

La réforme du fil d’actualité, un problème ?

Vous l’auriez compris.

Facebook n’est pas uniquement un réseau social.

C’est une régie publicitaire colossale !

À tel point que l’on se demande son premier rôle…

D’ailleurs, le responsable du Fil d’Actualité Facebook (oui oui, c’est un métier chez eux) a annoncé justement que Facebook allait réduire les contenus sponsorisés, et privilégier les interactions sociales entre les amis, la famille etc.

Quelles conséquences cela aura sur Facebook ?

Une telle réforme devrait entraîner une chute de leur chiffre d’affaires.

En effet, moins d’annonceurs signifie moins de rentrée d’argent pour Facebook.

Et pourtant, dans l’année de cette fameuse mise à jour, on observe ceci :

La chronologie indique les revenus trimestriels de Facebook au quatrième trimestre de 2018. Au cours de la dernière période rapportée, les revenus totaux du réseau social s’élevaient à 16,9 milliards de dollars américains, dont la majorité était générée par la publicité.
Source : Statista

Sérieusement.

Qui n’aimerez pas voir une courbe comme celle-ci pour sa propre activité ?

Cela signifie que les annonceurs, donc peut-être vous, dépensent plus sur Facebook.

La question est de savoir si vous dépensez plus votre budget pour nourrir Mark, ou bien, si c’est pour faire exploser votre business ?

Lisez la suite de l’article pour savoir comment gérer cette hausse des prix.

Exit la TV ?

Du coup, on se pose la question sur l’efficacité de la publicité TV.

Analysez le graphique ci-dessous :

Dépenses publicitaires des annonceurs entre 2015 et 2020.
TV vs Digital

Les entreprises dépensent désormais plus sur des canaux de communications en ligne comme Facebook et Google qu’à la TV.

À noter également qu’une grande partie des dépenses en publicité TV est réservée aux grands évènements.

Par exemple, pour le Super Bowl édition 2019, les annonceurs américains ont dépensé près de 350 millions $ pour 4h d’antenne !

Cependant, le reste de l’année, il est plus difficile de capter l’attention de ses prospects à la TV.

Maintenant, j’ai une question pour vous.

Est-ce que vous regardez la pub à la TV ?

Peut-être que vous êtes comme moi, et que vous estimez que c’est le moment opportun pour aller faire autre chose…

Et ça, les annonceurs l’ont compris !

C’est pourquoi, ils dépensent toujours plus de budgets publicitaires dans le digital et notamment…

Sur Facebook !

Du coup, les “petits” entrepreneurs qui démarrent leur activité passeront toujours après les grands annonceurs sur base d’un ciblage similaire.

En gros, Facebook va diffuser auprès de l’audience cible la publicité de la personne qui dépensent le plus.

Normal.

Alors je vais partager avec vous 5 manières des plus efficaces pour réussir votre publicité Facebook, malgré la rude concurrence.

5 stratégies efficaces pour réussir vos campagnes Facebook

On y est !

Je tiens à signaler que ces stratégies sont valables pour toutes les activités.

Tout de suite, le premier point.

1. Ciblez votre audience de manière chirurgicale !

Et hop, vous avez fait la moitié du travail.

À l’heure actuelle, si vous voulez réussir votre publicité Facebook, la qualité de votre ciblage est fondamentale.

Je m’explique.

D’ailleurs, on va même faire une étude de cas.

ÉTUDE DE CAS

Partons du principe que nous sommes un site e-commerce et que nous vendons des produits anti-moustiques.

Considérons les éléments suivants :

Comment cibler avec la publicité Facebook ?

Nous sommes en France, en pleine été.

Invasion de moustiques.

Nous cherchons à faire la promotion sur Facebook de notre magnifique solution pour contrecarrer les plans du légendaire “Suceur de sang'”.

Franchement, qui ne serait pas intéressé ?

Personnellement, je clique.

Du coup, nous lançons 2 campagnes de publicité Facebook à 50€ chacune.`

La première campagne

Ciblage : Toute la France, femmes et hommes, âgés entre 18 et 65+.

Nous avons choisi de cibler large pour toucher un maximum de personnes car nombreuses sont les personnes concernées par ce phénomène.

Deuxième campagne

Ciblage : Alsace, Auvergne, Nord-Pas-de-Calais, femmes et hommes, âgés entre 30 et 65+.

Ici, nous avons essayé d’affiner encore plus le ciblage géographique, ainsi que la tranche d’âge des prospects.

Voyons maintenant les résultats de la journée


Nos deux campagnes se portent bien.

Cependant, nous observons que la deuxième est clairement plus rentable.

Deux raisons expliquent cela :

Le ciblage géographique

Dans la Campagne 2, contrairement à la première comprenant toute la France, nous avons spécifiquement ciblés quelques régions où l’ampleur du phénomène moustiques-tigre était important.

La tranche d’âge

Dans la Campagne 1, nous avons ciblé toutes les tranches d’âges possibles (18-65+).

À vrai dire, c’est moins pertinent car il est fort possible que la majorité des personnes de 18 à 25 ans ne soit pas disposées à acheter ce genre de produit sur Facebook, d’autant plus, à ce prix.

Contrairement à la Campagne 2, où l’on affine concrètement la cible (jeunes parents, adultes confirmés, grands-parents…).

Bien sûr, d’autres éléments rentrent en compte comme les intérêts cibles, les placements, le type de publicité.

Mais vous avez compris l’idée.

Plus votre ciblage est précis, moins vous dépensez dans des prospects non qualifiés, plus votre ROI est élevé.

2. Segmentez vos audiences le plus possible

De la même manière que le point précédent, l’idée ici sera de diviser nos audiences en plusieurs sous-ensembles vraiment précises.

L’objectif est de proposer un contenu qui est le plus possible en adéquation avec ce qu’attend la personne qui va voir votre publicité Facebook, donc celle qui va acheter vos produits.

De plus, cela va vous permettre de voir quel est le segment clientèle est le plus rentable pour vous, ainsi que ceux qui vont vous faire perdre de l’argent.

Et par déduction, nourrir notre cher ami Mark.

Comment segmenter efficacement son audience ?

Vous allez avoir différentes manières de le faire, selon votre activité.

Par exemple, si l’on reprend l’exemple ci-dessus, on peut diviser nos audiences en différents segments :

  • Personnes âgées
  • Jeunes couples
  • Mères célibataires

Cela va nous permettre de proposer un contenu extrêmement personnalisé au moment de créer notre publicité Facebook, et de trouver les arguments efficaces propres à chaque segment.

3. Testez avant de “scaler”

Beaucoup de gens décident de balancer énormément de budget dans leur campagne de pub Facebook, sans même avoir pris le temps d’étudier la cible, les intérêts, les placements…

Sachez une chose.

Ce n’est pas parce que vous allez envoyer une enchère énorme que les gens vont plus acheter votre produit.

Car la visibilité c’est bien, mais les conversions c’est mieux.

Sans blague…mais c’est bien de le rappeler des fois.

Nouvelle étude de cas

J’ai réalisé une prestation de service pour un site e-commerce qui souhaitait développer la notoriété de leur marque.

En effet, ils ne comprenaient pas pourquoi il n’y avait pas énormément de clics par rapport au budget investi.

Pour le coup, ils avaient un budget pub qui était vraiment conséquent pour un début.

Nous avons analysé les résultats ensemble et, comment vous dire.

J’étais catastrophé.

Et ceux pour deux raisons majeures, mais une en particulier.

Je vais vous expliquer.

La première est que le ciblage montrait vraiment qu’ils ne s’étaient pas renseigner sur leur persona.

Autrement dit, quel est le type de personnes qui est le plus susceptible d’acheter leurs vêtements.

Ils avaient commis plusieurs erreurs techniques majeures à plusieurs milliers d’euros.

Pour en revenir à cet exemple, la deuxième erreur majeure qu’ils ont commis est de balancer une publicité :

  • Avec une photo…
  • ….et des fautes d’orthographes !

Laissez-moi vous dire quelque chose.

Si vous souhaitez faire la promotion d’un produit en particulier, faîtes une vidéo.

Croyez-moi, vos résultats seront infiniment meilleurs !

Ce format est beaucoup plus réceptif dans plus de 80% des cas selon plusieurs cabinets d’études.

Et s’il vous plaît…

Pas de fautes d’orthographe dans vos textes de ventes !

Surtout lorsque vous dépensez du budget directement.

Comme au permis de conduire, c’est faute éliminatoire.

En conclusion

il n’est pas nécessaire de balancer du gros budget pour pouvoir observer des résultats concrets.

Du moins, au début.

Prenez votre temps et augmentez-le petit à petit en affinant au fur et à mesure que vous collectez des données et que votre ROAS vous convienne.

Et vous ?

Avez-vous de bonnes ou mauvaises expériences avec Facebook Ads ?

Dites-le-moi dans les commentaires que l’on puisse échanger dessus :).

2 réflexions sur “Facebook Ads : Les meilleures stratégies en 2019”

Laisser un commentaire